La MRC d’Arthabaska se mobilise pour devenir l’amie des aînées!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

LA MRC D’ARTHABASKA SE MOBILISE
POUR DEVENIR L’AMIE DES AÎNÉS

Victoriaville, le 28 septembre 2017 – C’est avec l’objectif de développer une culture d’inclusion sociale des aînés que la MRC d’Arthabaska a déposé le 22 septembre dernier une demande de reconnaissance Municipalité amie des aînés (MADA) auprès du ministère de la Famille. Jusqu’ici, le tiers des MRC sur l’ensemble du territoire québécois ont déjà obtenu cette accréditation dont la MRC de l’Érable.

« Le vieillissement de la population fait partie de nos enjeux de la prochaine décennie. Désireux de contribuer au bien-être de ces citoyens, nous exprimons ainsi notre volonté de les maintenir actifs en leur offrant un milieu de vie de qualité adapté à leurs besoins », souligne le préfet de la MRC d’Arthabaska, M. Lionel Fréchette. Si la réponse du ministère s’avère positive, la MRC d’Arthabaska s’engagera, sur une période de deux ans, dans un processus de discussion avec les organisations du territoire qui interviennent auprès des aînés. Coordonnée par son département de développement des communautés, cette démarche vise à adopter une politique et un plan d’action pour les trois années qui suivront.

Dans le cadre de la présente requête, quinze municipalités se sont associées à la MRC afin d’obtenir un soutien pour renouveler leur politique MADA. Cette liste comprend les villes de Kingsey Falls, Victoriaville et Warwick, ainsi que les municipalités du Canton de Ham-Nord, de Saint-Albert, Saint-Christophe-d’Arthabaska, Sainte-Clotilde-de-Horton, Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Sainte-Hélène-de-Chester, Saint-Louis-de-Blandford, Saint-Rosaire, Saint-Samuel, Saints-Martyrs-Canadiens, Saint-Valère et Tingwick.

Selon les prévisions démographiques de l’Institut de la statistique du Québec, le nombre de personnes de 65 ans et plus sur le territoire de la MRC d’Arthabaska passera d’un peu plus de 15 000 présentement à 25 000 d’ici 20 ans. L’espérance de vie qui s’améliore et la génération des « baby-boomers » qui s’inscrivent de plus en plus dans cette catégorie de citoyens expliquent cette hausse majeure. « D’où l’importance de s’y arrêter et de travailler collectivement à adapter nos politiques et structures afin de favoriser l’épanouissement de nos aînés qui représentent des citoyens qui ont contribué et contribue toujours largement au développement de notre milieu », de conclure le préfet.

François Gardner
Agent de développement, MRC d’Arthabaska
819 752-2444, poste 4292 | francois.gardner@mrc-arthabaska.ca

Fanny Landry
Division des communications, MRC d’Arthabaska
819 752-2444, poste 3305 | media@victoriaville.ca