Journées de la culture – La rencontre – Tisser des liens, bâtir des ponts

LA RENCONTRE
Tisser des liens, bâtir des ponts

En 2019, les Journées de la culture se dérouleront sous le signe de la rencontre, sous toutes ses formes.
Parce que les arts et la culture créent du sens et prêtent au dialogue, cette thématique ouvre la voie à la réunion d’artistes ou d’organismes, au mariage des disciplines, aux échanges entre cultures, au métissage des genres, aux jumelages intermunicipaux ou intergénérationnels et aux duos improbables.

La rencontre, c’est le peintre et son modèle, 
l’arbre et l’écorce, l’aiguille et le fil, 
le yin et le yang, le noir et le blanc, 
le jazz et la java, l’encre et la plume.

Mais pourquoi pas l’aiguille et le yang, 
le peintre et l’écorce, l’arbre et la plume, 
le jazz et le modèle, le yin et le blanc, le noir et la java?

De prévisible, la rencontre devient alors inoubliable!

Surveillez leur page Facebook.

PROGRAMMATION

Véronique Pepin :

Elle travaille comme autonome en édition et en gestion culturelle depuis près de quinze ans. De nature dynamique et passionnée, elle est membre de l’Union nationale des écrivains (UNEQ) et nouvellement présidente de l’association artistique Culture Centre-du- Québec. Elle a fondé La petite barque en 2012, une maison d’édition de livres d’art indépendante qui a pour mission de diffuser le travail d’artistes inspirés.

Son catalogue compte dix-huit titres, dont plusieurs ont fait l’objet de prix et de reconnaissances officielles tant dans la région qu’au niveau national. Comme créatrice, sa démarche se fonde sur une approche interdisciplinaire; poétiques et épurés, ses textes se déploient souvent dans l’espace, offrant ainsi au regard une oeuvre sensible et évocatrice. Venez la rencontrer de 13 h 30 à 15 h.

François Mercier:

Informaticien, pourra répondre à vos interrogations sur les réseaux sociaux, sur des détails concernant votre page Facebook, sur la façon de consulter des pages telles que celle de la Maison de la culture, sur la possibilité d’y insérer des messages, d’aider à promouvoir la publicité. Il sera présent de 11 h à 16 h. Apportez votre appareil si vous avez des questions.

Le Centre d’entraide Contact:

Sous la direction de Diane Lefort, rejoint les gens d’abord par son magasin qui a maintenant pignon sur rue au 214 rue
Saint-Louis à Warwick ainsi que par ses services communautaires offerts à la population. Cet organisme à but non lucratif oeuvre au mieux-être de la communauté depuis 1983. Le magasin «L’Économe magasin général» constitue une source de financement pour venir en aide aux plus démunis. On y
vend aussi à « petits prix » ses mets cuisinés, fabriqués à même son plateau de réinsertion sociale.

Les services communautaires offrent une gamme variée d’entraide sociale et plus d’une centaine de bénévoles sont indispensables au développement de l’organisme. Une personne qui veut offrir son temps peut toujours y trouver une place et une plage horaire qui lui convient.

Ces services sont offerts à toute personne résidant dans l’une des municipalités suivantes : Warwick, Tingwick, Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Kingsey Falls, Saint-Rémi-de-Tingwick.

Profitez de ce dimanche 29 septembre à la Maison de la culture de Warwick pour rencontrer ces personnes et profiter de leur expertise dans les différents domaines représentés.  L’entrée est gratuite.